Diapositive 4

Le bois massif, une matière vivante et inspirante.

N’avez-vous jamais vu s’éclairer un visage, un œil s'allumer  à l’évocation du bois massif ? Quelle matière dispose d’autant d’atouts pour faire l’unanimité autour d’elle ?  Le hasard n’y est pour rien !  Dès le commencement du monde le bois massif, composant essentiel de l’arbre, remplissait déjà son office en parfaite harmonie avec la création qui l’entoure, et l’homme l’a bien vite compris !  

Naturel et écologique, champion du monde en bilan carbone, il faut peu d’énergie pour le produire et, même mort, il continue d’absorber du CO2 tout en étant biodégradable ! Intemporel, esthétique, varié à l’extrême avec plus de 60 000 espèces forestières dans le monde, il se décline depuis la nuit des temps en autant de meubles et objets d’art. 

Flexible et résistant, il fait le bonheur des anciennes comme des nouvelles habitations. Excellent isolant, c’est aussi un matériau durable au point que la plus vieille maison en bois encore sur pied date de l’an 607 après Jésus Christ alors que les constructions en béton armé de plus de 30 ans voient leur structure éclater sous l'effet de la corrosion des fers… 

Abondamment utilisé dans la sphère énergétique pour ses propriétés calorifères, il est tout aussi connu en  construction pour ses résistances naturelles au feu.

if millénaire
noyer français tigré

Mais il est aussi résonnant, musical, aromatique, médicinal, polarisé, ... Quelle matière ! 

Chez BRUT de BOIS nous en avons fait NOTRE matière, sous toutes ses formes, au gré du marché et dans toutes les essences.

  • Ce peut-être un feuillu français comme le chêne, le hêtre, le noyer, le tilleul,  le frêne, … ou un résineux comme le douglas, le pin ou encore le mélèze… 
  • Mais aussi, venant d'Afrique, le wengué, l’iroko, le  moabi, ...
  • Plus loin, venant d'Asie, le merbau, le teck, le palissandre, le citronnier, ...
  • En Amérique du Sud, l’ipé, ou le cumaru, le tauari ou l’eucalyptus, ... 
  • Et même en Amérique du Nord avec le noyer US, le tulipier, l'érable, etc...

Comme toute matière vivante le bois doit d'abord s’apprivoiser et c’est fort de plus de 30 ans d’expertise autour du débit, de l’usinage, du chantournage ou d'assemblages divers que nous avons acquis notre savoir-faire, une expérience précieuse reconnue aujourd'hui dans le monde de l’agencement et du meuble.
 

Les Caprices du bois

C'est bien connu, si les pur-sang gagnent les courses ce sont aussi les plus difficiles à dompter ! Il en est de même  pour le bois massif. Pour domestiquer cette matière vivante et parfois capricieuse, il faut être attentif, méthodique, patient, vigilant ! Un séchage trop rapide et il fend, une humidité trop forte et il se déforme, une exposition prononcée à la lumière et il blanchit … A l'usinage il peut laisser apparaitre un nœud caché, une veine trop marquée, une gerce… 

Voilà un petit aperçu de quelques « fantaisies » naturelles que nous réserve le bois massif et  que l’homme a parfois rebaptisées avec humour ou acuité.

nid de termites  dans un sipo acajou scié

Les principales singularités du bois

Les nœuds

Les fentes

Autres singularités remarquables :

Les incontournables :